Italiano Español Nederlands Français
Home arrow Afrique arrow Nouvelles d'Afrique arrow L’Église et le monde selon Jean Paul II
Version imprimable Suggérer par mail



Nouvelles d'Afrique

 

 

L'Église et le monde selon Jean Paul II



Tel est le titre du Colloque organisé à Yaoundé par l'École Théologique Saint-Cyprien pour approfondir l'héritage du bienheureux Pape Jean Paul II, Colloque qui s'est tenu du 09 au 11 novembre dernier. Ces trois jours de réflexion ont connu une large participation d'étudiants, de professeurs, de religieux et de laïcs à l'amphithéâtre de l'Institut Catholique de Yaoundé qui offre pour ce genre d'occasions un cadre idéal de carrefour intellectuel.



La relation du Nonce Apostolique

L'intervention du Nonce Apostolique au Cameroun et en Guinée Équatoriale, Mgr Piero PioppoLe Colloque a été ouvert par une "Relecture du Pontificat de Jean Paul II", du point de vue biographique, historique, théologique et diplomatique, par le Nonce Apostolique au Cameroun et en Guinée Équatoriale, Mgr Piero Pioppo. Ce dernier a présenté le "Rayonnement international" de la Papauté de Jean Paul II et a montré comment ce Pape, dans ses voyages apostoliques, en parcourant une distance égale à 28 fois le tour du monde, a donné une dimension de pèlerinage missionnaire pétrinien à son pontificat, en suivant le ministère d'amour compatissant de Jésus vers les foules et en élargissant l'aspect diplomatique de son rôle de souverain Pontife afin de rappeler aux puissants du monde, le respect de la dignité transcendante de l'homme.

Par une relation de grande envergure, Mgr Pioppo a présenté la géographie missionnaire et géopolitique des voyages du Pape, en nous permettant d'en revivre les moments les plus émouvants et prophétiques. Il a clôturé son intervention par un témoignage : lors d'une visite matinale de prière à St. Pierre à Rome, il avait pu voir des dignitaires chinois s'inclinant en signe d'hommage devant le tombeau de Jean Paul II, fait qu'il a ressenti comme une lueur d'espérance pour l'œuvre inachevée de Jean Paul II face à la Chine.

Certes, Jean Paul II a été beaucoup aimé, mais il a été aussi fort critiqué ; c'est un Pape qui a cependant marqué une époque. Un Pape qui a beaucoup voyagé, mais qui a fait aussi "voyager" l'Église, l'a conduite vers des horizons insoupçonnés, comme l'a souligné par "Une approche historique" sur le pontificat de Jean Paul II, le Prof. Roger Onomo Etaba. Une réflexion théologique par le Père Grégoire Kifuayi a finalement complété la soirée ; ce dernier a voulu donner quelques lignes maîtresses de l'ampleur de l'œuvre théologique de Jean Paul II déjà présente in nuce depuis sa première encyclique "Redemptor hominis", épanouie ensuite tout au long de son pontificat.

Jean Paul II, les laïcs et l'Afrique

Jean Paul II en AfriqueLa deuxième soirée était consacrée à un approfondissement du magistère du Pape concernant le rôle des laïcs, thème de grande actualité pour l'Afrique. Il y a eu d'abord une réflexion sur "Les laïcs dans la pensée de Concile Vatican II", par le Père Jean Lizengue qui a permis d'apprécier davantage l'approfondissement successif du magistère de Jean Paul II sur les laïcs et son attention à leur charisme dans l'Église.

La contribution du Père Augustin G. Messomo Ateba sur "Les laïcs africains dans la pensée de Jean Paul II" a permis de mesurer l'appropriation de son enseignement par le magistère et par le laïcat africain et d'en mettre en exergue ses fruits ecclésiaux, tels que les Communautés Ecclésiales Vivantes (CEV), les nombreuses Associations et Mouvements de Spiritualité pour les laïcs œuvrant en Afrique et l'importance attribuée à la formation par les Écoles de Formation pour laïcs qui fleurissent dans les paroisses de la ville et à l'Université Catholique d'Afrique Centrale aussi.

Le témoignage du journaliste Pascal Mebe Abah a clôturé cette soirée par son expérience de laïc confronté à la nécessité d'une cohérence de la vie avec la foi, dans le monde du travail et dans la société en général, de façon à aller à contre-courant d'une mentalité ambiante, souvent marquée par la corruption. En chrétien décomplexé, il a souligné que les laïcs sont appelés à bien se former pour mieux relever les défis de l'heure et surtout discerner la volonté de Dieu à réaliser dans leur vie.

Jean Paul II, le Grand

La dernière soirée du Colloque s'est penchée sur "La vision du monde de Jean Paul II", par trois conférenciers. La première intervention de l'Abbé Marcus Ndogmo sur "L'engagement sociopolitique" a parcouru les thèmes majeurs des encycliques de Jean Paul II, sa riche contribution et son actualisation de la doctrine sociale de l'Église. On a mis en exergue comment Jean Paul II s'est fait aussi le promoteur actif des droits de l'homme considéré "la route principale de l'Église", en critiquant d'abord les systèmes marxistes et ensuite celui du capitalisme quand les deux systèmes bafouaient la dignité de la personne.

 Le Père Elvis Elangabeka, par un brillant exposé, a parcouru l'intense "Activité scientifique" de Jean Paul II pour dépasser l'opposition entre la foi et la science et panser les blessures de l'histoire, pour encourager concrètement le monde scientifique, par la création d'institutions diverses.

Le Père Christophe Zielenda a finalement présenté l' "Ouverture missionnaire" de la Redemptoris missio, l'encyclique de Jean Paul II sur l'urgence permanente du mandat missionnaire de l'Église, qui a répondu à la crise postconciliaire de la mission, par un appel à retrouver l'élan missionnaire ad gentes tout en proposant de nouveaux aréopages de l'évangélisation et la nécessité d'adopter des méthodologies appropriées aux diverses situations missionnaires, de première évangélisation, de nouvelle évangélisation et d'approfondissement pastorale.

Comme nous pouvons le comprendre, chaque intervention a constitué simplement une ouverture qui demanderait un Colloque spécifique pour approfondir le magistère du Pape Jean Paul II.

Tout au long de ces trois jours, comme l'a souligné dans le mot de conclusion le Père Elangabeka, Directeur de l'École Théologique St Cyprien, on a fait un tour d'horizon qui a fait mûrir la conviction dans l'auditoire sur la nécessité de creuser ultérieurement dans ce terrain du magistère papal pour découvrir tout le trésor caché.

Ce Colloque a voulu être surtout un premier hommage à sa béatification et affirmer que dans le cœur de l'Afrique, le Bienheureux Pape est et sera à jamais Jean Paul II "Le Grand".

Antonietta Cipollini



08/12/2011

 

Site de la Communauté missionnaire Redemptor hominis