Italiano Español Nederlands Français
Home arrow Centre d'Études ▸





Version imprimable Suggérer par mail




LE CENTRE D’ÉTUDES REDEMPTOR HOMINIS

DE MBALMAYO (CAMEROUN)


Pour une pastorale de la culture

 

 

La Communauté Redemptor hominis qui est présente et travaille au Cameroun depuis 1977, promeut des initiatives culturelles et d’édition, parties intégrantes de l’activité apostolique déployée par la Communauté.

En ce sens, le Centre d’Études Redemptor hominis est une expression spécifique de l’identité et de la présence de la Communauté. Selon ses Statuts en effet, la Communauté a pour souci de faire en sorte "que l’Évangile du salut, lu conformément à la tradition et à l’enseignement de l’Église et avec une attention spéciale au magistère des Églises locales, enrichisse les cultures parmi lesquelles la Communauté travaille et que ces cultures fassent à leur tour croître la capacité de comprendre l’Évangile et d’y rester fidèle" (Statuts de la Communauté Redemptor hominis, art. 23).

La dimension de l’étude et de la réflexion, donnée constitutive de la spiritualité de Redemptor hominis, a été confirmée au Cameroun comme moment important de sa pastorale en 1993, quand la Communauté s’est dotée à Mbalmayo de la structure du Centre d’Études, afin de mieux promouvoir des initiatives pastorales et éditoriales. Ces initiatives s’efforcent de répondre aux exigences d’une pastorale de la culture, aux "signes des temps" et aux attentes du peuple de Dieu, de faire face, en définitive, aux défis des situations missionnaires, au divorce entre foi et culture, comme drame de notre époque.

En ce qui concerne la dimension pastorale et en vue d’une évangélisation intégrale, dans les premières années de l’activité du Centre d’Études, une grande attention a été accordée au domaine du développement, par des enquêtes socio-économiques à caractère participatif, réalisées dans nos paroisses, en collaboration avec d’autres institutions de recherche pour le développement et l’Université catholique d’Afrique Centrale/Institut Catholique de Yaoundé.

La priorité des priorités de la pastorale, celle du Centre d’Études aussi, a toujours été la formation des laïcs par des sessions et ensuite par la structure paroissiale de l’École de formation des laïcs.

À Mbalmayo, dans la paroisse d’Obeck, l’École de formation des laïcs compte déjà seize ans d’activité. C’est dans cette École qu’ont été formés les collaborateurs de la paroisse, les catéchistes, les animateurs dans le domaine caritatifs et dans bien d’autres domaines encore. La formation est théologique portant aussi sur la pastorale de base et avec une attention prioritaire aux thèmes de la doctrine sociale de l’Église et au rapport entre Évangile et culture.

De nombreux laïcs d’autres paroisses de la ville de Mbalmayo ont été formés dans cette École d’Obeck. Ils ont ainsi rayonné cette expérience dans leur paroisse.

Pour avancer dans cette formation des laïcs, il faut souligner davantage l’invitation de l’Exhortation apostolique post-synodale Africae munus qui nous rappelle que "la contribution des chrétiens en Afrique ne sera décisive que si l’intelligence de la foi aboutit à l’intelligence de la réalité" (Africae munus, 32).

Dans cette direction, l’École de Formation des laïcs d’Obeck veut maintenir une formation solide de base tout en restant ouverte aux exigences de la vie des fidèles, celles des jeunes notamment.

Il s’agit non seulement de faire face aux défis de la nouvelle évangélisation, confrontée aux nombreuses sectes, aux dérives magiques qui resurgissent, plus fortes dans un contexte de transition, mais aussi de faire face aux nombreux questionnements posés par le tiraillement culturel entre tradition et modernité.

Cette inculturation face à la culture contemporaine africaine s’avère aujourd’hui comme une condition incontournable de la nouvelle évangélisation en Afrique. Inculturation et évangélisation de la culture doivent marcher ensemble (cf. Africae munus, 36-37).

Des sessions de formation plus adaptées aux différents destinataires pastoraux, des récollections et animations culturelles et religieuses pour les jeunes sont promues auprès de notre Communauté à Mbalmayo, siège du Centre d’Études.

Le Centre d’Études a en même temps lancé dans ce cadre d’une pastorale de la culture, des séries de publications qui répondent à des exigences et à des publics différents.

Pour la formation du laïcat, le Centre d’Études a publié les "Cahiers pastoraux" traitant des sujets et des problèmes à caractère pastoral et des brochures de divulgation plus agiles.

De plus en plus, cette fonction d’outil d’approfondissement pour les laïcs est intégrée par les articles de notre site internet, dont la section française est élaborée surtout par notre Centre d’Études de Mbalmayo, qui collabore d’ailleurs avec les autres sections : italienne, espagnole et néerlandaise.

Les articles de notre site sont divulgués parmi nos fidèles et utilisés souvent comme support pour la formation des laïcs, dont certains d’entre eux ont participé aussi à la rédaction. Les jeunes notamment apprécient cet instrument de communication dont ils connaissent plus directement l’ampleur de la divulgation et l’importance grandissante.

Le site internet est une fenêtre ouverte à l’échange avec la pastorale de la Communauté, spécialement dans le contexte du Paraguay; il nous stimule non seulement à un approfondissement, à une confrontation culturelle plus vaste, mais encore à développer une pastorale missionnaire et de communion ecclésiale.

La nouvelle évangélisation, en effet, est un défi à relever sous tous les horizons ecclésiaux; elle concerne tous les continents, comme l’a souligné aussi la XIIIe Assemblée générale ordinaire du Synode des Évêques, sur le thème de la nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne (cf. Instrumentum laboris, 87).

Les "Cahiers de Réflexion" veulent être une opportunité pour une approche approfondie de thèmes théologiques, missiologiques, pastoraux et de vie consacrée. Ils nous permettent un échange scientifique avec les institutions académiques où nous sommes présents par l’enseignement depuis des décennies, comme l’Université Catholique d’Afrique Centrale/Institut Catholique de Yaoundé.

La publication d’ouvrages divers, édités par le Centre d’Études ou en collaboration avec d’autres institutions scientifiques, s’oriente également dans cette direction. 

En outre, le Centre d’Études met à la disposition de l’Église locale des personnes-ressources qui interviennent, selon les différents domaines de compétence, pour des conférences et des sessions de formation des laïcs, des prêtres et des religieux, telles que la Quinzaine de Yaoundé, organisée au sein de l'Université catholique d'Afrique Centrale depuis 1994. Par ces occasions, le Centre d’Études fait connaître ses publications.

Le Centre d’Études maintient la collaboration avec différentes revues locales et internationales sur des thématiques de missiologie, de pastorale, de spiritualité, de droit canonique et de vie consacrée.


Antonietta Cipollini

 

03/12/2013


 

Site de la Communauté missionnaire Redemptor hominis