Italiano Español Nederlands Français
Home arrow Amerique Latine arrow Vie de la paroisse d'Ypacaraí arrow Cher Emilio…
Version imprimable Suggérer par mail



 

 

CHER EMILIO 

48e anniversaire sacerdotal d'Emilio et remise des habits sacrés
aux monaguillos et du foulard aux
niñas liturgistas
de la paroisse
Sagrado Corazón de Jesús d'Ypacaraí

 

La remise des habits sacrés aux monaguillos et du foulard aux niñas liturgistas le 31 octobre de chaque année, jour anniversaire de l'ordination sacerdotale d'Emilio, est en passe de devenir une tradition à la paroisse Sagrado Corazón de Jesús.

Même cette année, donc, les jeunes se sont préparés à cette célébration ensemble avec les nombreux fidèles de la paroisse qui ont participé massivement pour fêter les quarante-huit ans de prêtrise d'Emilio et le remercier de tout ce qu'il a fait pour la paroisse et la ville d'Ypacaraí.

Parmi les presque quatre-vingt-dix monaguillos et niñas liturgistas, qui ont participé avec ponctualité et dévotion, quinze monaguillos ont reçu solennellement l'habit sacré et onze niñas liturgistas le foulard. Tous étaient accompagnés de leurs parents.

C'était de la joie qui transparaissait de leurs visages, en particulier des plus petits, émus pour l'occasion. C'était une allégresse authentique et méritée, car ils avaient préparé ce moment durant toute une année, en participant fidèlement aux rencontres hebdomadaires, comme à une vraie école de vie, apprenant avec patience les normes liturgiques, surmontant les difficultés, établissant des rapports corrects et d'amitié avec les autres et maîtrisant leurs mouvements pour bien servir à l'autel du Seigneur.

Les plus grands ont voulu exprimer, au nom de tout le groupe, la joie d'être monaguillos et niñas liturgistas en s'adressant à Emilio par une lettre lue par deux d'entre eux, Cinthia et Cléver, devant toute l'assemblée.

À ce message s'est ajouté celui lu par Gustavo au nom de tous les fidèles qui, durant toutes ces années, ont vu, grâce à la présence et à l'action pastorale d'Emilio, la paroisse changer profondément, grandir et en train de devenir une vraie communauté chrétienne.

Cette année, par ailleurs, Emilio avait déjà exprimé le souhait de ne pas recevoir des cadeaux personnels, comme les années passées, lorsque de nombreuses personnes lui avaient apporté spontanément des dons : celui qui voudrait lui exprimer son affection pouvait, par contre, apporter de la nourriture à longue conservation qui permettrait, par le biais du groupe Caritas de la paroisse, d'aider des familles et des personnes de la paroisse pauvres, malades et dans le besoin.

C'est ainsi qu'au moment de l'offertoire, les monaguillos, les niñas liturgistas et d'autres jeunes de la paroisse ont apporté à l'autel douze paniers de nourriture.

De son côté, le groupe Caritas a remis à Emilio une plaque de reconnaissance pour le remercier de tout le soutien et l'aide concrète qu'il a toujours offerts pour les pauvres.

La célébration eucharistique, animée par la chorale des jeunes de la paroisse, s'est déroulée dans un climat de recueillement et d'écoute attentive, surtout de l'homélie d'Emilio qu'il a dédiée en particulier aux monaguillos et aux niñas liturgistas, répondant ainsi à leur message.

Ci-dessous, nous rapportons la lettre des monaguillos et des niñas liturgistas et celle de tous les fidèles de la paroisse.

Emanuela Furlanetto

  

 


Ypacaraí, le 31 octobre 2014

 

Cher Emilio,

Nous savons la grande importance qu'a cette date pour toi, mais aussi pour nous, monaguillos et niñas liturgistas, et pour toute la paroisse.

Cela fait aujourd'hui quarante-huit ans que s'est réalisée la vocation que Dieu mit dans ton cœur, que tu entendis l'appel de Dieu à le servir.

En faisant mémoire de l'anniversaire de ton ordination sacerdotale, nous fêtons en même temps notre école de monaguillos et niñas liturgistas qui, depuis de nombreuses années, nous prépare au service de l'autel dans notre église, avec la joie que tu nous a apportée en venant vivre dans notre paroisse.

À cette date, beaucoup d'entre nous, monaguillos et niñas liturgistas, ont reçu, durant toutes ces années, respectivement l'habit sacré et le foulard, ainsi que d'autres monaguillos et niñas liturgistas les recevront d'ici peu.

Nous sommes heureux que Dieu t'ait mis sur notre chemin, dans nos vies, dans notre paroisse.

Lorsque nous t'avons connu, Emilio, nous ne croyions pas arriver à être tes amis et que tu nous aurais aimés tous.

Depuis que nous sommes entrés dans ce groupe, nous avons appris beaucoup de bonnes choses qui font aujourd'hui partie de nous ; nous avons vécu tant d'expériences, appris beaucoup de valeurs, compris la différence qu'il y a entre être à l'église ou être ailleurs.

Nous voulons te remercier, Emilio, pour avoir créé l'école des monaguillos et niñas liturgistas que nous avons reçue, que nous avons et que nous continuerons à avoir, car elle nous offre la grâce de servir le Seigneur étant plus près de l'autel.

Lors des rencontres, conversations, dialogues et surtout lors de la Messe, tu nous as donné et continues de nous donner chaque jour beaucoup d'enseignements et conseils, qui essayent de faire de nous tous des chrétiens fidèles et des personnes droites, capables d'atteindre leurs objectifs.

Nous savons bien, surtout les plus grands d'entre nous, que la mise en pratique de ce que nous avons appris dépend de tout un chacun.

Tu nous as toujours présenté le discours de la liberté et de la vérité, et à chaque moment tu essayes de parler à notre conscience. Non seulement la nôtre, mais aussi celle de nos parents. Eux aussi ont reçu beaucoup d'enseignements pour le bien de nos familles.

Merci, Emilio, pour ta patience, ton attention et ta préoccupation.

Nous savons tous que tu nous traites avec délicatesse, mais aussi avec une certaine exigence, afin que nous sachions distinguer le chemin du bien et celui du mal. Tu es exigent avec nous tous, pour que nous ne soyons pas les délinquants de demain, mais des personnes formées à la vie. En effet, si nous voulons être de telles personnes, nous devons bien réfléchir aux actes que nous posons.

Nous voulons te remercier, donc, pour les reproches que tu nous as justement et pour notre bien adressés, car avec chaque reproche tu nous donnes, comme le potier, la "forme", tu nous fournis les armes nécessaires pour affronter la vie avec de bons outils et tu forges en nous les valeurs qui serviront pour toujours.

Chaque parole que tu nous adresses essaye de faire en sorte que nos yeux s'ouvrent et que nous nous réveillions de la fausse réalité que nous imaginons ; souvent tu exprimes cela d'une manière si amusante que nous sommes enchantés de t'entendre parler, car tu as toujours quelque chose de nouveau à nous dire.

Tu nous as aidés à regarder toujours en haut et à ne jamais renoncer à nos rêves.

Par tout ce que nous avons vécu en tant que monaguillos et niñas liturgistas, tu as marqué notre jeunesse. Par ta présence nous avons eu la possibilité de trouver la joie d'être avec Dieu et avec des amis comme les monaguillos et les niñas liturgistas ici présents.

Tout le monde t'aime pour ce que tu fais pour la communauté, les pauvres et les jeunes, et nous voulons te remercier pour tout ce que tu fais pour nous, pour la paroisse d'Ypacaraí et notre ville.

Nous voulons que ce jour soit le plus beau et que tu continues à passer beaucoup d'années ici parmi nous, servant le Seigneur comme le premier jour et avec le même amour à ta vocation.

Nous voulons te dire, enfin, que tu es un ami pour nous et qu'avec ton amitié nous avons cheminé et nous continuerons de le faire dans notre service si spécial.

Que Dieu et la Vierge Marie te protègent toujours et te comblent de bénédictions. 

 

Les niñas liturgistas et les monaguillos d'Ypacaraí

 

 


 


Ypacaraí, le 31 octobre 2014

 

Cher Emilio,

nous tous de la famille paroissiale Sagrado Corazón de Jesús, célébrons aujourd'hui, le 31 octobre 2014, une fête sacrée, belle et joyeuse, unis par un bonheur contagieux, en faisant mémoire à Ypacaraí du 48e anniversaire de ton ordination sacerdotale.

Tu es pour nous le Vicaire du Christ, un prêtre simple, un homme intelligent, noble, dynamique, transparent, un grand ami, un fils illustre de la ville d'Ypacaraí, avec ce charisme marquant qui te caractérise : l'amour pour les pauvres.

Nous te saluons Emilio, aujourd'hui comme toujours, avec tendresse, admiration, respect et gratitude.

Nous avons tant de raisons pour lesquelles nous voulons, en ce jour heureux, remercier Dieu pour ta présence, pour les moments spirituels partagés, pour n'en citer que quelques-uns, lors des visites de différentes autorités ecclésiastiques à notre paroisse. Elles sont venues, grâce à l'amitié qui les lie à toi, pour nous animer, nous renforcer dans le travail accompli avec foi et ainsi coopérer à la croissance spirituelle des agents pastoraux de notre paroisse. Nous rappelons aussi la bénédiction que tu nous as apportée de la part du Saint-Père le Pape François, que tu as rencontré à Rome le mois de juin dernier.

Nous savons que la joie de l'Évangile, dont nous parle Sa Sainteté le Pape François dans sa prédication, tu l'apportes à de nombreux frères qui vivent dans des lieux différents et lointains du monde et à nous paroissiens bien-aimés d'Ypacaraí. Nous avons la certitude, que nous expérimentons depuis onze ans, de continuer à recevoir tant de grâce à travers tes sages orientations qui nous aident à mieux connaître Dieu dans nos frères.

Par ta diligente direction et présence parmi nous, la liturgie et tout le travail pastoral sont devenus plus agréables, attirants, délicats et efficaces. Pour cela, nous qui constituons ta chère paroisse avec ses vingt-trois capillas, nous éprouvons une grande satisfaction, nous participons très unis à cet évènement heureux et voulons te transmettre nos sentiments d'affection.

Nous souhaitons que le Cœur doux, humble et ardent de Jésus te bénisse et que la Mère de Dieu te couvre, comme son fils bien-aimé, de son manteau protecteur, afin que tu puisses continuer dans cette tâche précieuse avec toujours plus d'enthousiasme, de telle manière que le Royaume de Dieu continue de fleurir dans la paroisse Sagrado Corazón de Jesús d'Ypacaraí, admirée par ses propres habitants et par les étrangers.

Emilio, nos meilleurs vœux pour ton Heureux Anniversaire

 

Les fidèles de la paroisse 

Sagrado Corazón de Jesús d'Ypacaraí

 


(Traduit de l'italien par Giuseppe Di Salvatore)


        


12/12/2014

 

Site de la Communauté missionnaire Redemptor hominis