Italiano Español Nederlands Français
Home arrow Afrique arrow Nouvelles d'Afrique arrow Dernière salutation à Silvia




Version imprimable Suggérer par mail

Nouvelles d'Afrique

 



Dernière salutation à Silvia

Nous remercions tous les amis de la Communauté Redemptor hominis

  qui ont rendu hommage à Silvia Recchi et ont prié pour elle



Silvia nous a quittés pour rentrer à la maison du Père, le 24 janvier 2017.

Les jours suivant son décès, la Communauté Redemptor hominis, notamment celle de Mbalmayo, a reçu plusieurs signes d'amitié et de condoléances.

À Mbalmayo, dans la paroisse Bienheureuse Anwarite d'Obeck où Silvia a travaillé plus de vingt ans durant à la formation des laïcs, la messe et la soirée de témoignages du 27 janvier dernier, jour de ses obsèques en Belgique, ont mis en exergue les aspects de l'engagement ecclésial de Silvia : la simplicité, l'accueil et la dimension missionnaire le caractérisaient.

L'Église du Cameroun dans ses diverses instances a rendu hommage à Silvia avec spontanéité et avec une grande rapidité, tout en prévoyant pour les mois à venir d'autres moments de prière et de réflexion académique en mémoire de Silvia.

Nous remercions tout d'abord le Nonce Apostolique au Cameroun, Mgr Piero Pioppo, de nous avoir renouvelé personnellement sa proximité et sa prière. Nous voudrions lui exprimer toute notre gratitude pour l'attention et la délicatesse qu'il a montrées envers Silvia, pendant sa maladie.

Nos vifs remerciements vont aussi à l'Évêque nommé de Mbalmayo, Joseph-Marie Ndi-Okalla, qui avait déjà rendu visite à Silvia à plusieurs reprises en Belgique pendant sa maladie, quand il était Vice-Recteur de l'Université Catholique de Yaoundé. Informé en Europe du décès de Silvia, lorsqu'il se préparait pour sa consécration épiscopale prévue le 18 février prochain, Mgr Joseph-Marie a voulu participer en Belgique à la messe d'obsèques de Silvia. Il a apporté la chaleur, l'amitié et l'affection de l'Afrique qui ont profondément touché la Communauté Redemptor hominis. 

Les fidèles d'Afrique, notamment ceux de Mbalmayo, sont aussi reconnaissants envers Mgr Joseph-Marie pour ce geste de Pasteur, surtout qu'il les a représentés à la dernière salutation et inhumation du corps de Silvia.

Dans la communion des saints, au moment même où se déroulaient les obsèques en Belgique, s'est levée la prière à l'Institut Catholique de Nkolbisson à Yaoundé. La Messe a été présidée par Mgr Philippe Alain Mbarga, Évêque d'Ebolowa, qui connaissait bien Silvia pour sa contribution à la formation des séminaristes à Nkolbisson dont il a été longtemps le Recteur. Son homélie si touchante sur le sens de la vie et de la mort nous a présenté Silvia dans sa simplicité et sa fidélité au Seigneur.

Une quarantaine de prêtres environ ont concélébré, parmi lesquels de nombreux enseignants formés dans les disciplines de droit canonique par Silvia elle-même.

Le Nonce Apostolique, représenté par son secrétaire, Mgr Cosmas Ambrosini, a exprimé dans une lettre sa participation à ce moment de prière. Nous en proposons le passage central :

"Sœur Silvia a consacré toute sa vie au rayonnement de l'Évangile, principalement au service des Églises d'Afrique Centrale, avec compétence et générosité. Le Siège Apostolique lui sait aussi gré pour tout ce qu'elle a fait pour mieux faire connaître et vivre la vie consacrée aujourd'hui, comme Consulteur de l'alors Conseil Pontifical pour les Laïcs, et pour l'avènement de l'Accord-Cadre avec le Cameroun. Notre reconnaissance tant personnelle qu'institutionnelle accompagne la fervente prière pour le repos éternel de son âme, et la récompense que seul Dieu pourra lui donner en surabondance".

Les collègues universitaires de Silvia et le personnel de l'Université lui ont rendu hommage d'une manière essentielle et très émouvante à travers les interventions du Vice-Recteur, l'abbé Jean-Bertrand Salla, et du Directeur du Département de Droit canonique, le Prof. Jean-Paul Betegne. Le Prof. Jean-Paul Messina lui a aussi rendu hommage en se souvenant de l'expérience commune avec Silvia au Conseil Scientifique de l'Université.

Merci à tous pour cette sobre et émouvante célébration. Elle a été aussi une consolation pour les nombreux religieux de Yaoundé qui étaient présents à cette Messe à l'Institut Catholique.

Nous avons reçu de nombreux religieux des condoléances pour la disparition de notre sœur Silvia.

Le texte qui annonçait la mort de Silvia, écrit par le Père Emilio Grasso, notre fondateur, et paru sur le site de la Communauté, a été apprécié par beaucoup de monde ; les religieux ont retenu surtout le récit du choix de Silvia et l'importance pour chacun d'être rappelé à l'étincelle de son choix vocationnel.

Finalement, mais non de moindre importance, notre remerciement va à Mgr Adalbert Ndzana, Évêque émérite de Mbalmayo, qui connaît Silvia depuis son arrivée au Cameroun dans son diocèse, en 1994, et qui a adressé une lettre de condoléances à toute la Communauté. Mgr Ndzana a confié ensuite Silvia à la prière de tout le diocèse par une circulaire qui convoquait tous les fidèles à une Messe pontificale à la Cathédrale pour le 30 janvier, le lundi suivant les obsèques. Mgr Adalbert Ndzana demandait aussi aux prêtres qui seraient dans l'impossibilité d'y participer, de célébrer des messes pour elle dans leurs missions respectives.

Grâce à la grande bonté de Mgr Adalbert Ndzana, nous avons pu nous retrouver pour prier d'une manière solennelle et dans le recueillement avec beaucoup d'amis de la ville et avec ceux qui sont venus de très loin.

De ces jours et célébrations, nous gardons les précieux hommages qui ont été rendus à Silvia par écrit : des paroles qui n'étaient pas de circonstance, mais empreintes d'une sincère amitié et de tristesse, ici au Cameroun mais aussi en Europe, notamment de la part de l'Évêque de Hasselt (Belgique), Mgr Patrick Hoogmartens, et de l'Évêque de Roermond (Pays-Bas), Mgr Frans Wiertz.

Mgr Josef Clemens, avec qui Silvia avait collaboré au Conseil Pontifical pour les laïcs, nous a adressé une lettre de condoléances et d'estime pour Silvia et a émis le vœu qu'elle puisse protéger du Ciel notre Communauté.

Nous avons aussi reçu des messages des rédactions des revues avec lesquelles Silvia collaborait et de la part d'enseignants universitaires, ses vieilles connaissances.

Il nous serait impossible de citer tous ceux qui se sont manifestés et qui continueront à le faire.

De tout cœur, nous vous remercions tous : Autorités et simples fidèles, tous unis dans le Seigneur pour Silvia et pour sa Communauté. Nous vous portons en prière.

Le meilleur hommage à Silvia est que nous continuions tous, avec une vigueur renouvelée et une profonde espérance, l'engagement et l'amour généreux pour l'Afrique et pour l'Église universelle.

Antonietta Cipollini


 

 

10/02/2017

 

Site de la Communauté missionnaire Redemptor hominis