Italiano Español Nederlands Français
Home
Version imprimable Suggérer par mail


“Une Église sur la défensive, qui n’a plus l’humilité, qui cesse d’écouter, qui ne permet pas qu’on l’interpelle, perd la jeunesse et devient un musée”. 

***** 
“Nous devons oser être différents, afficher d’autres rêves que ce monde n’offre pas”.

*****

“L’Église est jeune quand elle est capable de retourner inlassablement à sa source”.

***** 
La vraie jeunesse, c’est avoir un cœur capable d’aimer. En revanche, ce qui vieillit l’âme, c’est tout ce qui nous sépare des autres”.

*****

“Jésus, l’éternel jeune, veut nous faire don d’un cœur toujours jeune”.

*****

“Tu as beau t’éloigner, le Ressuscité est là, t’appelant et t’attendant pour recommencer. Quand tu te sens vieilli par la tristesse, les rancœurs, les peurs, les doutes ou les échecs, il sera toujours là pour te redonner force et espérance”.

*****

“Il vit, le Christ, notre espérance et il est la plus belle jeunesse de ce monde. Tout ce qu’il touche devient jeune, devient nouveau, se remplit de vie”.

*****

“Revenir à un amour vivant avec le Seigneur est essentiel, autrement, on a une foi de musée, non pas la foi pascale”. 

*****

“Jésus n’est pas un personnage du passé, il est une personne vivante, aujourd’hui ; on ne le connaît pas dans les livres d’histoire, on le rencontre dans la vie”.

***** 

“Le péché, c’est chercher la vie parmi les morts, le sens de la vie dans les choses qui passent”.

*****

“La fraternité est le fruit de la Pâque du Christ qui, avec sa mort et sa résurrection, a vaincu le péché qui séparait l’homme de Dieu, l’homme de lui-même, l’homme de ses frères”. 

***** 

“La force de la vie, c’est de recevoir le pardon de Dieu et d’aller de l’avant, de pardon en pardon. Ainsi va la vie : de honte en honte, de pardon en pardon. C’est cela la vie chrétienne !”.

*****

“Il est ressuscité et avec Lui ressuscite notre espérance créative pour affronter les problèmes actuels, parce que nous savons que nous ne sommes pas seuls”.

***** 

Célébrer Pâques signifie faire en sorte que Jésus soit vainqueur de cette attitude lâche qui tant de fois, nous assiège et cherche à ensevelir tout type d’espérance”.

*****

“Célébrer Pâques signifie croire de nouveau que Dieu fait irruption et ne cesse de faire irruption dans nos histoires, défiant nos déterminismes uniformisants et paralysants”.

***** 

“Il n’est pas ici, il est ressuscité ! Et il t’attend en Galilée, il t’invite à retourner au temps et au lieu du premier amour pour te dire : ‘N’aies pas peur, suis-moi’”.

***** 

“Si tu te sens loin des gens, rapproche-toi du Seigneur, de sa Parole : dans l’Évangile, Jésus t’apprendra sa manière de regarder les gens, quelle valeur a, à ses yeux, chacun de ceux pour qui il a versé son sang sur la croix”.

*****

“Si tu te sens loin de Dieu, approche-toi de son peuple qui te guérira des idéologies qui ont refroidi ta ferveur”.

*****

“Le Seigneur vient toujours à notre rencontre si nous voulons ‘nous faire proches’ de la chair de tous ceux qui souffrent”.

*****

“Que Marie nous aide tous à bien vivre la Semaine sainte. Apprenons d’elle le silence intérieur, le regard du cœur, la foi aimante pour suivre Jésus sur le chemin de la croix, qui conduit à la lumière joyeuse de la Résurrection”.

***** 

"La joie du don gratuit est l'indicateur de santé du chrétien".

*****

“Le ‘carême’ du Fils de Dieu a consisté à entrer dans le désert de la création pour qu’il redevienne le jardin de la communion avec Dieu, celui qui existait avant le péché originel. Que notre Carême puisse reparcourir le même chemin pour porter aussi l’espérance du Christ à la création”.

***** 

“Abandonnons l’égoïsme, le regard centré sur nous-mêmes et tournons-nous vers la Pâque de Jésus : faisons-nous proches de nos frères et sœurs en difficulté en partageant avec eux nos biens spirituels et matériels”.

*****

Prier afin de savoir renoncer à l’idolâtrie et à l’autosuffisance de notre moi, et reconnaître qu’on a besoin du Seigneur et de sa miséricorde”.

*****

Jeûner, c’est-à-dire apprendre à changer d’attitude à l’égard des autres et des créatures : de la tentation de tout ‘dévorer’ pour assouvir notre cupidité, à la capacité de souffrir par amour, laquelle est capable de combler le vide de notre cœur”.

*****

“Quand on abandonne la loi de Dieu, la loi de l’amour, c’est la loi du plus fort sur le plus faible qui finit par s’imposer”.

*****

“Le Seigneur est un spécialiste pour faire des choses nouvelles, il sait ouvrir des voies même dans le désert”.

*****

“Créer des liens forts exige de la confiance qui se nourrit tous les jours de patience et de pardon”.

*****

“Le prochain est un visage qui gêne superbement la vie parce qu’il nous rappelle et nous met sur le chemin de ce qui est vraiment important, et nous délivre de banaliser et de rendre inutile notre suite du Seigneur”.

 

Site de la Communauté missionnaire Redemptor hominis